Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 19:52

img041107-1214.jpgIl suffit d'écouter le ton sec et sans appel des "experts" que le monde entier nous envie, ceux du Quai d'Orsay bien sûr, écartant d'un air pincé les récentes revendications attribuées à l'AKMI (abrogation de la loi sur le voile islamique, libération de certains des leurs, rançons) pour entendre le degré d'incompréhension, quasi absolu, et atteignant même des cimes insoupçonnées, de ces fameux experts envers cet ennemi qui sait, lui, en jouer intelligemment. Ainsi ces "experts"méprisent leur dextérité en la matière ; surtout lorsque ces "terroristes" savent faire rappeler, au grand dam de ceux qui leur nient cette capacité (à commencer par Obama), qu'ils sont musulmans, qu'ils appliquent l'islam non seulement intégralement (islamisme) mais militairement (djihadisme); d'où leurs diverses revendications qui viennent donc d'être écartées sèchement.

Pourquoi ? Parce que la plus importante ne correspond pas à la carte dessinée et vendue aux populations pour expliquer le territoire (le dit "terrorisme") ; il y est en effet indiqué que ces "terroristes" n'ont rien de musulman (puisque religion de paix) donc ils ne peuvent pas avoir ce genre de revendication, en particulier l'abrogation de la loi sur le voile islamique, CQFD ; certains commentateurs y allant même de leur petite exégèse : il s'agirait de la loi sur la burka alors que la notion "voile islamique" renvoie en réalité à tous les voiles indépendamment de leur taille. Mais cette revendication sera rejetée. Absurde ! disent les experts. Pourquoi ? S'ils ne sont pas seulement des bandits, les preneurs d'otages peuvent aussi avoir des revendications politiques, ce que n'osent imaginer nos experts car toute leur stratégie multiculturaliste de changement de peuple ira à vau l'eau peu à peu.

C'est précisément parce que les peuples européens refusent d'aller à l'abattoir (même halal) qu'ils se rebellent et votent pour des patriotes qui leur promettent non pas le racisme mais le retour à la société de leurs pères, société d'antan certes (qui ne réduit pas à la sauvegarde du fromage bio) mais aussi société qui pouvait être tolérante et ouverte si on ne venait pas la v(i)oler ; et cela n'a rien à voir avec une affaire de "race" puisque à la fin du 19ème siècle les saisonniers italiens qui venaient aider aux vendanges étaient poursuivis dans les rues d'Arles par des journaliers français enragés.

Aujourd'hui une élite de repus (dont Mélanchon fait partie) somme les peuples de changer d'âme, de corps, au nom d'une conception idéaliste et romantique des droits humains, oubliant que les corps, même absous de leurs papiers, ne sont pas seulement que des porteurs de semence démographique et de force de travail, ils transportent aussi leurs racines qu'ils veulent nécessairement implanter et voir prospérer. D'où les tensions, d'où le désir des groupes islamiques de prospérer aussi, même s'ils ne sont que quelques milliers, car leur fonction d'éperons force les Etats à leur concéder des niches spirituelles et de là les aident à emprisonner leurs congénères dans leurs serres fanatiques.

Au lieu de pousser à la sécularisation, le fait de céder à diverses revendications ne fait que renforcer son refus. Voilà ce qui a été compris et à juste raison par certains patriotes qui veulent désormais que leurs pays leur reviennent, (take my country back disent les membres des tea parties) il faut arrêter le suicide, le sacrifice à grande échelle fait par les nouveaux prêtres de l'alter-islam de plus en plus au pouvoir, en France, mais aussi et surtout aux USA et en U.E.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Amour et paix
commenter cet article

commentaires

Maurice 12/10/2010 10:48


Je pense qu'il y a une confusion rhétorique et manipulatrice concernant le concept même d'Islam. En effet que désigne-t'on par cette notion, s'agit-il de la religion? Dans ce cas là le
fondamentalisme est assurément au plus prés de ce qui est généralement préconisé dans le Coran, une humanité coupée en deux entre fidèles et infidèles, et l'attitude que doit avoir le vrai croyant
vis à vis de ces derniers, à savoir un rapport de force,l'intolérance, la guerre , sauf lorsqu'ils se soumettent, le statut défini par la dhimmitude, Mais on peut aussi évoquer sous le même terme
devenu générique – ne pas confondre avec l'Oumma - l'ensemble des populations musulmanes, impliquant naturellement qu'elles sont en soi pour la paix, et tolérante et qu'elles cherchent à vivre en
bonne intelligence avec les autres, comme le souhaite tout être humain. Or tous les manipulateurs qui sévissent de nos jours, visant à nous rendre cette religion agréable, alors que l'actualité
nous en démontre quotidiennement la violence, brouille les pistes en jouant sur le deuxième sens qui renvoie à une population, C'est pour cela qu'ils peuvent affirmer devant les gogos que l'Islam
n'est pas l'Islamisme, or l'Islamisme est bien en fait l'Islam,