Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 09:41

st-trop-paques-20040045.jpgLes belles âmes décoincées (donc "progressistes"puisque "non rétrogrades") amatrices de peep show catalogués "art" s'indignent qu'une exposition voyeuriste soit interdite aux moins de 18 ans par les services de la mairie de Paris alors que Bertrand Delanoë souligne que certaines photos sont vraiment pornographiques c'est-à-dire dévoilent crûment l'intimité en la réduisant à ses paramètres plastiques et anatomiques.  Les "progressistes" s'indignent donc,  alors que ces photos mettant en scène les jeunes des années 70 dévoilent, en plus léché, ce qui existe au quotidien sur tous les murs de la Ville ou les dessous galbés de la nouvelle bourgeoisie en place qui avait le même âge dans les années 70 (années soixante-huitardes). Elle reste désireuse, par un narcissisme absolu, de faire partager le miroir de sa bohème qui l'a mise au pouvoir : miroir, dit-elle à ces photos, suis-je  toujoursla plus belle ?... Mais oui... et ton pouvoir s'admire sur wii...pouvoir progressiste bien sûr...Puisque selon elle Caligula et Casonava, Sade aussi, étaient les plus grands progressistes de tous les temps, puisqu'ils "brisaient des tabous" alors qu'ils violent des codes et des rituels que l'amour courtois avaient essayé d'établir face aux divers droits de cuissage sur des relations sexuelles soumises : ainsi va le monde où une culture de harem tend à s'imposer comme le nic le plus ultra alors qu'il s'agit d'une avant garde nécrophage fossilisée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Amour et paix
commenter cet article

commentaires

abcde 12/10/2010 13:31


La controverse autour de la censure de l'exposition Larry Clark fait penser à une phrase de Godard dans les années 60, à propos de la décision d'interdire un film aux mineurs: "Ce film est interdit
aux moins de 18 ans parce qu'il les concerne." Les images de Clark nous choquent parce qu'elles nous montrent un monde que nous préférons tenir à distance. Celui des marginaux, des petits
blancs, le milieu dans lequel le photographe a grandi. C'est un monde de sexe, de drogue, de violence, d'exploitation de l'autre pour s'en sortir. On peut certes être choqué par les images
présentées mais pas réclamer la censure. Les photos de Mapplethorpe présentées dans ce même musée quelques années après la mort de l'artistes étaient au moins aussi choquantes, la sexualité encore
plus perturbante, et personne n'en a demandé l'interdiction. Mapplethorpe racontait le monde des boîtes S&M de New York au début des années 80, Clark nous entraîne dans les appartement miteux
du Barrio de L.A. ou de Tulsa, sa ville natale, dans l'Oklahoma. Mais c'est sans doute notre malaise face au monde des adolescents, leur découverte de la sexualité qui nous fait réclamer
aujourd'hui l'interdiction de ces images. Tout le reste n'est qu'hypocrisie ou alter marketing car en réclamant que Kiss the Past Hello soit interdit aux moins de 18 ans, on aura réussi au moins
une chose: faire de cette exposition l'événement de l'automne, à côté de Monet... Un autre artiste qui, en son temps, a également choqué. 


Lucien S.A Oulahbib 12/10/2010 13:44



Interdit aux moins de 18 ans et non pas interdit du tout, d'une part, par ailleurs l'aspect plastique surdétermine sa signification sociologique et donc peut être considéré comme une incitation à
recréer ce monde, ou du moins à y voir un modèle, un "frame", dans lequel quelque chose de mystérieux se chercherait ; s'il s'agissait d'adultes cela passerait mieux, et ici il s'agit de gosses à
qui on tend un miroir adulte mais au bout du compte ce ne sont pas les ado qui sont concernés ou si peu, c'est le regard des adultes ; Monnet n'a évidemment rien à voir avec cette lubricité de
bordel.



abcde 08/10/2010 20:07


cher lucien,
vous avez raison.
cachez ce sein ... cachez ce sexe ... cachez cette jeunesse perdue ...
c'est marrant de voir que le discours répressif et pénal concernant l'art avait mis à l'index : céline, pasolini, genet, sand, ... ces nihilistes honnis et dangereux.
je vous trouve risible et anachronique quoique ce dernier qualificatif doive vous faire plaisir.
et puis, il est vrai que depuis youporn est en ligne on a plus besoin de voir le réel.


Lucien S.A Oulahbib 08/10/2010 20:19



Céline etc, avaient une autre amplitude ; et suffit-il de faire de belles photos ? On échappe guère à la légitimation du voyeurisme, à sa consommation banale...