Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 00:54

lso.jpgComme l'avait indiqué Le docteur Daniel Zagury le 25 juillet 2011, Breivik n'est pas fou au sens de rendre impossible sinon par impulsion erratique l'actualisation d'une action puisqu'il avait prémédité son assassinat de masse. Tout comme Ben Laden. Aussi faut-il voir autre chose dans cette précipitation des autorités norvégiennes : elles ne veulent pas lui donner une tribune pour dénoncer l'idéologie dominante qui corsète toute l'union européenne, celle du dit "multiculturalisme", que Breivik critiquait, dans plusieurs écrits, et qui s'avère être en fait le cheval de Troie d'une volonté politique forte de transformer l'Europe en zone indifférenciée, celle de cet humanisme abstrait qui ne reconnaît que le "care" et donc naturalise les singularités culturelles au point de les nier, imposant des populations entières à d'autres populations en sommant celles-ci d'accepter sous peine de racisme et donc de s'imposer à vivre la vie de parias au sein de leur propre pays.

Cette médicalisation de l'acte politique fait comprendre pourquoi des tueurs de chrétiens en Egypte, en Algérie, ailleurs, seront eux aussi taxés de "déséquilibrés" de peur que soit aperçu le fait que cet acte révèle un état d'esprit partagé et non pas isolé. De plus toute société, surtout fermée, lorsqu'elle se voit démantelée, éviscérée, ne peut qu'observer certains de ses éléments se sensibiliser à l'affaire jusqu'à aller vers l'irréparable. Et le fait d'être en désaccord profond avec Breivik parce que rien ne peut justifier l'assassinat, ne veut pas dire que ce qu'il dénonçait était faux à cent pour cent. Et d'ailleurs pourquoi ne pas avoir considéré Ben Laden comme fou ? C'est que la ficelle aurait été trop grosse. Car les familles de 3000 personnes éparpillées au milieu des cendres infernales n'auraient pas compris. Sauf que la contradiction est bien là. Pourquoi un tueur de 77 personnes serait fou et un tueur de 3000 personnes resterait un terroriste ? Sans doute parce que les enjeux sont bien plus importants, on le voit bien en France avec l'acharnement socialo-vert à vouloir imposer le droit de vote des étrangers aux municipales, ce qui ne peut que favoriser le communautarisme et le démantèlement encore plus poussé de la France une, républicaine, et laïque ; sauf que parler ainsi serait d'extrême droite, tout comme refuser le mariage homosexuel : il y aurait ainsi un sens mécanique de l'Histoire : après le capitalisme le socialisme, sauf que cela n'a pas été cela : même si le modèle quantitativiste du capitalisme est cependant aujourd'hui en panne. En tout cas l'idée que le démantèlement est le seul horizon semble rendre sceptique de plus en plus de peuples…

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Amour et paix
commenter cet article

commentaires