Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 09:02

one.jpgAlors que les vrais républicains (ceux qui sont réellement libres et laïques et évidemment il faut sélectionner who is who...) avaient préalablement choisi la date du 4 septembre pour affirmer le droit de vivre dans une République réellement... libre et laïque (ce qui implique de plus en plus de préciser ces deux termes) il paraît que les réels responsables de la violence urbaine et de l'effondrement de l'Ecole républicaine en France (35 organisations en tout !) vont eux aussi manifester le 4 septembre officiellement contre le discours de Nicolas Sarkozy à Grenoble, en réalité pour exiger de continuer à détruire le tissu républicain qu'ils se sont acharnés à démanteler! On croît rêver (inception?).

Les mêmes organisations qui ont jeté aux orties les principes devenus universaux comme l'égalité entre les humains, l'égalité entre l'homme et la femme, la liberté d'expression, osent s'en réclamer, osent les défendre, alors qu'ils nient la responsabilité humaine à choisir entre le bien (commun) et le mal (viol/violence contre autrui), -ce serait "la" faute de "la" société- tandis qu'ils défendent une idéologie religieuse qui divise les humains entre membres à part entière et "protégés", entre hommes et femmes, entre croyants et "infidèles", qui refuse enfin le principe de la remise en cause, de la critique, qui est pourtant au fondement, au coeur, (l'esprit) de notre culture judéo-gréco-chrétienne et humaniste.

Ces 35 organisations veulent continuer à propager, à distiller, en aristocrates dégénérés, la haine nihiliste qu'elles avaient autrefois distillée (lorsqu'elles dominaient) en URSS en Chine au Vietnam à Cuba en Afrique avec le succès que l'on sait.

Certes, les tactiques actuelles du Président de la République semblent être à l'origine de ce parasitage. Alors que le Président n'a qu'une chose à faire (du moins s'il veut gagner en 2012) : appliquer l'article 16 comme la Constitution le lui permet, sans chercher à en modifier l'article 1, ce n'est pas nécessaire, puisque la plupart des individus responsables d'un certain nombre de méfaits (par exemple à Grenoble) sont Français de naissance et par filiation. Lorsque le Président dit qu'il existe des "enfants de troisième et de quatrième génération (qui) ne veulent pas s'intégrer" parions que la plupart de ces "enfants" ainsi que leurs parents sont eux-mêmes nés en France et donc pas du tout naturalisés. 

Et puis le problème n'est pas là, ce n'est qu'un symptôme, un aspirine donné à un grand corps malade au bord de la gangrène semée également voire principalement par le gang des 35  qui ont tout fait pour saper les moyens d'une bonne intégration (ils refusent le terme puisqu'ils veulent qu'au contraire toute la société s'intègre dans leur idéologie).

Evidemment, les circuits politiques et médiatiques (bien plus que l'économique) ont leur part de responsabilité : peu de journalistes de couleur ou bronzé, ne parlons pas de la pub, du cinéma... Les mêmes qui hurlent au racisme ont toujours refusé de donner des rôles dignes de ce nom à ces "enfants" (ne parlons pas de la seconde génération : sacrifiée) sauf à rejouer le rôle misérabiliste qu'on leur confine dans "la" société.

Et c'est cela qui m'écoeure profondément.

Les mêmes qui en réalité reproduisent en pis les thèses de la Nouvelle droite ou de l'extrême droite en se battant pour la séparation des communautés (puisque en défendant des revendications communautaristes on combat la mixité que l'on prétend promouvoir) ces hypocrites bobo vont venir vous toiser de haut avec leurs bons sentiments lorsque vous êtes d'origine étrangère mais que vous voulez leur parler de principes universels.

Car, et c'est le comble ! combien de fois ai-je eu ce malaise d'être regardé comme un être bizarre lorsque je le leur rappelais ! leurs yeux me disaient : "mais vous ne comprenez pas, nous ne voulons plus de cet universel, nous aspirons au retour à des cultures austères comme celle dont vous venez, aussi ne venez pas nous donner des leçons au nom de notre culture que nous rejetons", ils me regardaient comme si j'étais devenu un singe savant, et je suis sûr que si j'avais la barbe RATP et les vêtements qui vont avec ils me regarderaient avec respect et admiration, certains d'ailleurs ne se convertissent-ils pas par soif d'interdits et de luttes sacralisés allant même s'entraîner là-bas  contre l'Occident honni ?...

Aussi pas vous et pas ça ! arrêtez de parasiter l'esprit républicain, vous en êtes les fossoyeurs !!! et plus vous vous agitez, plus vous renforcez le FN (dont l'électorat s'est fait avoir une fois, pas deux) puisque vous ne comprenez rien (ou trop bien) la Perse et Rome étaient "multiculturel" cela ne les a pas empêché de sombrer dans les poubelles de l'Histoire qu'il vous faudrait rejoindre puisque ce sont des gens comme vous qui ont amené Hitler au pouvoir, vous ne servez à rien sinon à envenimer les choses, aidés en cela par les conservateurs évidemment qui ne font que reculer au lieu de passer à l'offensive.

Rien que la Constitution, toute la Constitution, tel est le mot d'ordre de tout vrai républicain. Désormais.


Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Amour et paix
commenter cet article

commentaires

Sylvain O. 01/09/2010 22:44


J'ai quand même bien du mal à vous suivre, Lucien!
Quelle est la différence entre votre point de vue et celui du FN?
Vous stigmatisez une population musulmane qui n'en a vraiment pas besoin. Votre propos est tout simplement anti-social, car c'est bien souvent les personnes issues de l'immigration qui souffrent de
la pauvreté.
Stigmatiser l'islam comme vous le faites, c'est agir contre les pauvres.


lalaicitepointbarre 13/08/2010 17:05


On tolère ce qui est tolérable , les religieux doivent rester neutres une fois passé le seuil de leur temples (mosquées, églises, temples, pagodes etc...)et laisser tranquille l'espace public
(ras-le -bol des prières autoprocalmées avec miliciens privés de la rue Myhra ou ailleurs), oui la tolérance à l'intolérable a aussi quelques limites, d'où "la laicité point barre", je n'ai pas
l'intention de tailler les oreilles en pointes à qui que ce soit en raison de mon petit "din-dunya-dawla" et autre "charya", de mes petites "lois de Manou" ou de ma petite "halakha" personnels, je
ne suis pas un intégriste de la laicité, mais seulement dire le droit qui s'applique à notre espace public,car public il doit rester.
Pour ce qui est de l'islam, le gavage médiatique aux fêtes du ramadan et autre pubs pour le cordon bleu façon halal j'avoue que ça commence à faire, je n'ai pas vu beaucoup de pubs pour
l'équivalent cacher ni même une pub pour du poisson tous les vendredi, ni encore pour des pappadums façon Mumbaï visée par un prêtre hindou.
La République à déjà intégré les croyances de CHACUN et n'a pas à intégrer des croyances COMMUNAUTAIRES (communautaristes et sectaires), qui demanderont , exigeront demain que ce soit la République
qui doit s'intègre à leurs volontés et non le contraire.
L'harmonie entre les communautés est une vue de l'esprit sans une loi qui en fixe les limites: un espace partagé NECESSAIREMENT NEUTRE


elakramine 12/08/2010 22:54


"Rien que la Constitution, toute la Constitution, tel est le mot d'ordre de tout vrai républicain. Désormais."
En France nous en sommes a la 5ieme république donc 5ieme constitution repibliquainne attendez vous donc a vivre une 6ieme et peut etre 7ieme qui intègrera certainement avec intelligence les
croyances de chacun.


elakramine 12/08/2010 22:48


lalaicitépointbarre!!!
quel partie pris!! quel démonstration de tolérance!!


elakramine 12/08/2010 22:42


pourquoi s'arrêter à Rome et la perse?
creusez encore un chouïa et vous conviendrez que tous les pseudos empires se sont effondré par manque de capacité a embrasser le ou les particularismes bourgeonnant.