Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 09:59

st-trop-paques-20040045.jpgLes castes se rebiffent, elles ne veulent pas, et c'est normal, que leur pauvre petit projet postmoderne et néocommuniste (nous n'avons jamais eu des "élites" aussi illettrées aussi médiocres) qui vise à détruire toute  identité (sauf la leur avouée en secrets story dans les médiasalons) ne puisse pas persister dans son être : d'où en effet leur idée d'un monde non pas unifiée autour de valeurs communes, mais planifiée par des mesures obligatoires qui refusent, qui menacent, qui exigent que les frontières disparaissent, que les nations se transforment en immenses guichets de "droits", qu'il n'y ait plus de différence entre un "dedans et un dehors", c'est écrit noir sur blanc par un certain Guillaume Le Blanc (professeur des universités, membre du CNU philosophie) dans le livre de Martine Aubry "Pour changer de civilisation"; tout un programme visant à éliminer notre civilisation multi-millénaire qui a aussi produit son poison tant sa tolérance est devenue immense au-delà du mal qu'elle peut sécréter comme tout corps vivant et qu'elle tend à rectifier, elle veut s'affiner dans l'universalisation des droits humains mais ce posés comme non contradictoires avec la préservation de sa singularité ; sauf que,précisément, pour la pensée soit disante progressiste alors qu'elle plutôt scientiste techniciste et hyper idéaliste, cette avancée progressive (et non pas progressiste) dans le temps du monde ne suffit pas : la moindre critique, la moindre analyse stipulant qu'un étranger n'est pas qu'une force de travail ou un organe de reproduction mais un être humain qui veut normalement reproduire le monde d'où il vient (principe hobbesien), le fait simple d'énoncer que cette réalité ne peut que susciter des conflits d'intégration si autrui refuse les valeurs qui l'accueillent, cette objection est caractérisée immédiatement de "xénophobie" dans sa version soft par les chiens de garde du néo-blochevisme postmoderne n'ayant que le "care" comme civilisation ou la vision post matérialiste des êtres humains réduits à des corps-mécano comme horizon indépassable -et Amy Winehouse en est morte- alors que les mêmes iront s'extasier que telle peuplade d'Amazonie, d'Afrique, veuillent préserver leur culture, et même font la chasse aux explorateurs pour qu'ils quittent le plus vite possible leur territoire comme il m'avait été raconté par une Suisse en extase alors qu'elle n'a pas des mots assez durs contre ses compatriotes qui avaient refusé la construction de minarets ; sauf qu'elle expliquera les exigences de cette peuplade à la voir décamper (elle voulait les filmer) sous le coup d'une culture "peu habituée" et qu'elle pense amadouer comme on le fait d'animaux sauvages, désormais respectés et même réintroduits. Et lorsque les islamistes affiliés à Al Keida refusent en Somalie du Sud l'avenue des ONG, peu de voix s'élèvent pour parler de leur racisme et de pensée réactionnaire...

 

Ces castes prétentieuses, ignares, ayant parfois des doctorats de pochette suprise, des postes indus tant leur savoir est insigne, qui utilisent la pétition en guise de controverse scientfique ou intellectuelle, vont alors appliquer leur pauvre petite psychologie behavioriste de type S-R (Stimulus-Réponse) ou le chien de Pavlof, la sonnette étant l'idéologie dite "d'extrême droite et le met l'immigré ou le social-dem, causalité directe, interdisons la pensée, interdisons de penser, déjà les nouveaux S.A de cette Mouvance Radicalement Anti Peuple, faisaient la chasse aux apéro saucisson-pinards alors que dans nombre de restaurant "couscous" il n'y a pas le choix et ce à l'inverse de certains restaurants "français" qui servent aussi du couscous certains jours : où est la tolérance ? Dans le fait de s'ouvrir à l'autre en lui faisant une place ou le fait de s'ouvrir à l'autre au point de ne plus avoir de place et se voir menacer du pire purgatoire si l'on rouspète?
Le drame norvégien doit être aussi vu dans ce contexte étouffant, monde de bisounours aux masques du Joker, pays où l'on donne le prix nobel de la Paix comme un sucre d 'orge à un Obama parce qu'il est noir et beau parleur, à Arafat parce qu'il avait promis la paix (en anglais), caste d'idéaliste qui tiennent le "Village" où tout le monde est beau et gentil (sauf le n°6), et qui s'étonne parce que dans cet étouffoir où la moindre parole critique est cataloguée de fasciste afin de la faire disparaître, un illuminé décide de faire sa propre guerre bien plus proche de l'ordre teutonique (dont il a emprunté la croix sur la première page de son manifeste) que du christianisme : certains oublient que le nazisme était aussi anti-chrétien par exemple, mais en ces temps où l'ignorance crasse est reine et est même revendiquée il n'est guère étonnant d'entendre les Hamon, Poutou, et autres imbéciles heureux, exiger des interdictions, faire des amalgames, nier le réel, afin de dissoudre le peuple dans la guimauve idéologique qui leur tient lieu désormais de (conscience) care politique, avec la bénédiction de la bien pensance qui pleure, elle, sur les malheurs de DSK et la méchante femme de chambre..

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Alliance des civilisations
commenter cet article

commentaires

Roland 26/07/2011 14:47


Merci pour cet article.

Un norvégien fou de Dieu tue par haine des immigrés et des islamistes ses compatriotes.

Des islamistes fous de Dieu massacres presque chaque jour leurs frères en religion par haine des américains, des occidentaux et des sionistes.

La presse* française qui vit sous perfusion monte au créneau pour dénoncer avec juste raison le crime monstrueux du norvégien mais passe sous silence à quelques exceptions près les 100 morts par
jour dans les 57 pays arabo-musulmans par les islamistes.

*La presse française est la plus subventionnée de tous les pays de l'OCDE en plus des 168 millions d'Euros par an. Sarko avait octroyé une enveloppe de 600 millions sur 3 ans depuis 2009 soit 368
millions par an. Heureusement que nous sommes dans un pays libéral. Avec les socialistes les journalistes deviendront des fonctionnaires, ils n'auront plus de soucis pour leur fin de mois. Aide de
l'Etat+ publicité+ argent des actionnaires+ vente au numéro+ abonnement et pourtant ils sont en déficit. Cela montre que la presse française est bien malade. Une entreprise privée dépose le bilan,
Libération, le Monde et bien d'autres ont l'Etat c'est le Dieu des laïcs français.