Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 11:30

Contrairement à ce que pensent certains qui n'ont en réalité que ce thème (+ le bouclier fiscal) comme critère de démarcation avec leur frère ennemi de l'étatisme dit républicain, le multiculturalisme est plutôt symbole de régression voire d'obscurantisme, surtout lorsqu'on le confond avec le pluriculturalisme des diversités d'origine, ce qui n'a rien à voir, parce que le fait d'affirmer une singularité ne veut pas dire qu'on veuille l'imposer à autrui comme critère général du vivre ensemble. S'il suffisait, pour un Etat politique, d'avoir comme gage de sa modernité la composition "multi" de sa population,  à ce compte là, les empires perses et romains, cosmopolites et polythéistes s'il en est, seraient au premier rang du progrès social, bien avant d'ailleurs les régimes communistes contemporains de l'Ex-URSS et de l'actuelle Chine.

Il est navrant de constater que la plus grande partie de l'élite politico-médiatique agite une antienne qui sent bon en réalité la bonne vieille réaction, celle de la Nouvelle Droite, celle du différentialisme, anglosaxon y compris, qui se gaussait tant des différences qu'elle ne voulait d'aucun métissage, chacun dans sa culture et les vaches seront bien gardées.

Je fais seulement état d'une seule réalité : le code de la famille algérien qui fait partie de cette réaction que défendent nos dits progressistes qui sont devenus à la longue des relativistes de la plus pire eau ; ainsi selon l'article 31 du chapitre II, titre I : "La musulmane ne peut épouser un non musulman". Voilà, tout est dit. Et à bon entendeur salut!

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Alliance des civilisations
commenter cet article

commentaires