Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 09:30

img041107-1214.jpgAlain Duhamel, lundi 10 janvier 7h45 sur RTL, explique finalement l'activité permanente d'Al Keida par l'intervention américaine en...Irak, alors que l'islamisme radical existe depuis des décennies, et qu'en Irak Saddam avait monté lui-même des groupes de guerilla (lire Appendice 2) tout en payant 25000 dollars chaque attentat suicide en Israël. Alain Duhamel ne veut pas seulement s'occuper uniquement de cuisine électorale franco-française, où il excelle, il prétend aussi analyser les méandres de la stratégie islamiste, allant jusqu'à reprendre les arguments indépassables de Régis Debray (l'islamité aurait remplacé l'arabité alors que les deux sont les faces d'une même médaille).

Idem pour un Jean-Jacques Bourdin sur RMC lundi 10 janvier 7h20 qui en vient au final à parler de "terrorisme du Sahel" distinct du " terrorisme afghan" alors que l'AKMI responsable des diverses prises d'otages au Niger est affilié à Al Keida dont la base principale se situe à la frontière pakistano-afghane et la stratégie mise au point bien avant 2003 (on dirait parfois que le 11 septembre 2001 n'a jamais existé pour certains).

Pendant ce temps le terrorisme anti-social des dictatures arabes tue en Tunisie et en Algérie.

Mais Duhamel et Bourdin ne sont pas les seuls à être silencieux (pour l'instant sans doute) sur cette question. Avez-vous entendu parler d'une intervention du porte parole du PS, Mélanchon ? le Mrap ? Une manif en vue ? L'ambassade tunisienne prise d'assaut par des foules en colère quittant un moment les pavés de rue Myrha pour exprimer un quelconque soutien ? Eh non !  

Des dizaines sont assassinés en Tunisie ? Ils ne sont pas palestiniens ou arabes israéliens donc pas intéressants.

Et qu'en est-il de la situation délétère en Egypte, au Pakistan ? Est-ce la faute des USA et du conflit israélo-palestinien ?

Hubert Védrine et Pascal Boniface disent oui...

Mais vont-ils aussi indiquer que les supporteurs de l'assassin du gouverneur du Penjab ont manifesté dimanche 9 janvier pour réclamer sa libération au sein d'une vaste mobilisation visant à empêcher la réforme de la loi sur le blasphème contre l'islam ?

Une chrétienne avait été assassinée sur la base de cette loi d'où la protestation du gouverneur du Penjab qui a payé de sa vie.

Nos grands connaisseurs de la raison islamique et de la cause, unique, de sa colère actuelle en ont-ils parlé ? Ce serait étonnant. Hormis la presse nord américaine bien sûr qui en même temps ne s'honore pas du moins certains organes parmi elle en suspectant des partisans de Sarah Palin et du tea party d'être derrière l'assassin de la congressiste en Arizona alors qu'il serait plutôt de tendance anarchiste. La presse anglo-saxonne est plus professionnelle, mais elle partage les mêmes illusions sur les pays dominés par l'arabo-islamisme et le pan-islamisme (Iran, Liban) en plaquant sur eux des considérations savamment entretenus par leurs élites : le vrai islam dominerait ces pays, mais il est dévoyé par les méchants islamistes, alors qu'en réalité ces derniers reprochent deux choses : les pays concernés ne sont pas assez islamistes, il faut aller plus loin, et les dirigeants de ces pays détournent l'argent du pétrole et du tourisme pour se remplir les poches au lieu de former des combattants pour combattre les juifs et les croisés ; il s'avère que cette dernière revendication a toujours été fidèle aux premiers enseignements de Mahomet : éliminer toute présence juive et chrétienne en Arabie et dans tous les pays conquis, puis conquérir le monde. Duhamel pense que cela a peu de chances de se réaliser. Sans doute. Sauf que dans la guerre d'usure qui se profile depuis l'arrivée au pouvoir des khomeynistes en Iran on peut observer que le Pakistan est en voie de basculer (tout en cherchant à entraîner le Cachemire, l'Inde) l'Algérie a failli le faire dans les années 90 et les braises sont encore chaudes, l'Egypte est à deux doigts, l'Afghanistan est toujours en suspens, idem pour l'Irak (heureusement que les Kurdes veillent et que la majorité des Shiites s'opposent aux khomeynistes) la Turquie commence à basculer, le Soudan, la Somalie, le Nigéria, le Yemen, la Tunisie, l'Indonésie reste en suspens, bref il existe bien plus de pays dominés par l'islam en situation de basculement vers une révolution islamique que vers une révolution démocratique puisque les islamistes ont réussi à se donner une base sociale comme actuellement en Egypte.

N'oublions pas que les partisans de Khomeyni étaient minoritaires en 1979 lors du renversement du Shah. Démocrates et communistes étaient majoritaires. Et pourtant les pan islamistes ont réussi à s'imposer comme éléments fédérateurs, idem en Egypte comme ce fut le cas en Algérie ; à ne pas en douter c'est le cas en Tunisie et de façon flagrante au Pakistan. Depuis l'effondrement de l'empire ottoman et devant l'absence d'une critique radicale des fondamentaux islamiques, l'islam incarnerait la solution pour certains alors qu'il est le problème pour ces sociétés de plus en plus en retard comparé aux sociétés asiatiques et sud-américaines (du moins celles qui ne sont pas dominés par le néo-bolivarisme, ce castrisme indigène qui ne peut qu'amener à l'éclatement des pays qu'il veut contrôler, Bolivie, Venezuela, Equateur...).

En tout cas des dizaines d'êtres humains sont assassinés en Tunisie ? Ils ne sont pas palestiniens ou arabes israéliens donc pas intéressants.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Amour et paix
commenter cet article

commentaires