Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 12:01

imagesEcoutez en postcast l'émission de "Carrément Brunet" du mercredi 29 juin 2011 et vous en aurez le fumet : ainsi tenter d'éveiller, d'instruire, ses propres gosses sans passer par le biais de l'Education Nationale, les emmener soi-même au musée comme le dit Brunet -c'est-à-dire peut-être ne pas leur faire voir seulement des croutes contemporaines mais de la vraie peinture- ce serait très "mal"; car il ne faut le faire que dans le cadre, exclusif, de "l'Education publique" ; pourquoi ? autrement vous "créez l'inégalité"; celle de la captation, extorsion, des richesses "symboliques" ; vous ne rêvez pas : c'est bien du copier-coller marxiste-léniniste mais rénové ; et ne leur dites pas en plus à vos gosses que la frange conceptuelle nihiliste minimaliste de l'art contemporain est nulle ; de toute façon ils vous regarderont avec pitié (surtout si les croutes ont une côte chez Christies) ; j'en avais fait l'expérience en Suisse, à Lausanne, où les oeuvres "classiques" étaient très soigneusement rangées à la cave (même pas le droit d'avoir une salle, toute petite, car leur présence fausserait la construction du goût qui doit s'extasier devant les "installations" dénonçant la destruction de la planète, ce qui fait très 1984) ; mais revenons à l'école :  interdit aussi de leur donner des cahiers de vacances bien sûr, des cours particuliers vous n'y pensez même pas, c'est du quasi C02 mental, ou comment là aussi "créer de l'inégalité", vous avez bien lu, et vous l'entendez aussi depuis longtemps le vol lourd de ces corbeaux sur la plaine. Ne cherchez pas à comprendre pourquoi Marine Le Pen est stable à 20% (+10% qui font cache-cache avec les sondeurs sans parler de 10% qui se rabattront sur elle au second tour).

 

je vous la refais en plus rock and roll : selon une certaine "Maureen", hululant dans la même émission de Brunet -un croisement télégénique, tels Hulot, Plenel, de découvreurs médiatiques d'eau chaude greffés sur la dégénérescence trotskiste soit-disant plus démocrate que le stalinisme- cette "Maureen" donc, petit animal médiatique élevée dans le ruisseau expérimental des nouveaux docteurs Folamour de l'idéologie-réalité s'exclame (façon Cécile Duflot féline sauvage) : "donner des devoirs à la maison ? Non ! cent fois non ! c'est créer de l'inégalité sociale ! " ; d'où leur interdiction/disparition en Belgique -Maureen est Belge- on comprend alors pourquoi la Belgique, à force, est aussi en voie de dissolution évidemment, à commencer par son gouvernement, tandis que les Flamands qui ne veulent pas eux disparaître veulent aller dans l'excès du sens contraire des aiguilles d'une montre devenue folle.

 

En France, non seulement le devoir (dans tous les sens à vrai dire) est malmené, mal noté (en attendant la dissolution de la France elle-même vous l'aurez deviné, celle qui s'élève au-dessus des factions), mais les devoirs ont disparu des écoles françaises pré-universitaires ; sauf dans l'enseignement privé où il surnage (entre les) comme smartphone(s) : QCM.

Ainsi, élever culturellement son enfant doit disparaître ; comme si l'on disait de quelqu'un de mignon qu'il doit (sollen) se mutiler puisque en effet un beau minoi devient source d'inégalité (mais il peut déjà se laisser violer, obligé, dans les party désirantes...ou les interviews...).

Ici (a)gît une mentalité de malades...à l'instar de ces sectes qui décident de la fin du monde et somment leurs ouailles de sauter de la falaise...Alors qu'au début leur prose commence par de jolies ballades : il faut sauver le monde, partager les richesses...

 

C'est devenu à force un état criminogène qui est en effet bien plus que seulement ridicule, bien plus que seulement faux -puisque l'intelligence ne vient pas plus de l'éducation que de l'instruction : des enfants de riches l'ont bien démontré en dilapidant l'héritage familial sur ces deux plans (moral/e et capital), alors que des enfants issus de milieux modestes peuvent réussir leur vie, sans diplôme en plus.
Nous vivons de plus en plus dans ce totalitairement retors
suintant  des Foucault, Bourdieu, Derrida, et en passe d'arriver au pouvoir : en plus ces gens veulent l'interdiction de ce qui n'est pas leur idéologie sectaire ; d'ailleurs ne font-ils pas des pétitions pour interdire tel ou tel enseignant ? Ne portent-ils pas plainte à la moindre critique appuyée ? S'ils arrivent au pouvoir politique (ils ont déjà les pouvoirs juridiques, médiatiques, culturels) leurs égéries, les Martine Aubry et Eva Jolie, organiseront plus systématiquement cette chasse aux sorcières ; iront-ils jusqu'à la suppression de l'enseignement privé ? Peut-être pas parce qu'elles ont l'intention de multiplier les lycées communautaristes, ce qui serait paradoxal puisque cette façon de pensée, profondément tordue, exige de plus en plus de ne pas dire à son enfant qu'il est une fille ou un garçon, car ce serait l'influencer (ce qui est confondre statut et sexe : une femme peut en effet diriger le FMI) or, il faudrait aller dans un lycée communautariste pour se préserver d'une telle confusion des genres... voilà le paradoxe :-)

Ainsi, les mêmes qui se prennent pour les artistes du "care" laissent surnager, comme la présence d'anciens vestiges, des façons d'être d'autrefois : bonté de ce body art qui se targue de transformer les individus au sens littéral conformément au programme déjà ancien de l'homme nouveau.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Amour et paix
commenter cet article

commentaires

Schlabaya 09/07/2011 13:37


Tout cela est intéressant, mais êtes-vous sûr de ce que vous affirmez au sujet des devoirs ? Mes anfants sont dans l'école publique de mon quartier,l'aîné a eu des devoirs à faire durant toute son
année de CE1, et le cadet qui rentre en CP à la rentrée en aura aussi... Et à ma connaissance, c'est comme ça dans d'autres écoles. Les enseignants ont le choix de donner ou pas des devoirs.
Concernant l'école privée, interdire les écoles religieuses ne serait-ce pas un moyen possible de lutter contre le communautarisme ? Et ne croyez-vous pas souhaitable de se diriger vers une école
gratuite, laïque, ouverte à tous ET de qualité ? Mais cela suppose des moyens, or nos gouvernements successifs préfèrent faire des économies sur le dos du service public...
En revanche, il est parfaitement stupide de vouloir tirer vers le bas le niveau intellectuel de notre pays en dissuadant les gens d'amener leurs enfants vers la culture. Je préfère la politique
culturelle de ma ville (de gauche) qui offre aux familles les moins riches des tarifs réduits pour diverses activités et la gratuité des bibliothèques et autres équipements culturels.