Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 09:00

imode.jpgC'est lui, et lui seul, qui a envenimé le débat sur la place de l'islam dans un pays laïque en considérant que cela le "stigmatiserait" alors que ce débat veut indiquer semble-t-il à partir de faits et non pas de fantasmes certaines limites à ne pas dépasser ; d'ailleurs, une succession de débordements ont rendu nécessaire une loi sur les signes ostensibles dont le voile islamique et une loi sur le fait de se cacher le visage dont la burka, ce qui indique bien qu'il ne s'agit pas de lubies "islamophobes" ; et ce n'est pas parce que ces faits restent "minoritaires" qu'ils ne se surajoutent pas à une multiplicité de manquement à la loi dans tous les domaines (dont les violences à la personne et les nuisances de voisinage) d'une part ; d'autre part, si ces faits devenaient "majoritaires", un débat sur la laïcité tournerait à l'affrontement global ; enfin, ce n'est pas parce que des débordements sont  "minoritaires" qu'il ne faut rien faire, voire ne pas en discuter ce qui serait d'ailleurs le comble en démocratie : le crime reste minoritaire, cela n'empêche pas d'en parler et même de légiférer contre lui.

Mais c'est là la partie immergée de l'iceberg. Parce que le 1er Ministre depuis pratiquement 4 ans au pouvoir n'a en réalité rien fait sinon des réformes mineures, voire de la cosmétique à commencer par sa réforme de l'Université qui voit encore des commissaires politiques décider du recrutement le plus à gauche si c'est possible, (du moins dans les sciences sociales, humaines, et les lettres). Mais c'est là la cerise sur le gâteau. Puisque toute tentative d'élargir les sources de financement sont empêchées, et cette fois par les syndicats de gauche, sauf si cela relève de la formation continue. En réalité la gauche par son refus de la liberté et la droite par son centralisme invétéré sont responsables de la paralysie actuelle qui date depuis des décennies. Si les Trente Glorieuses avaient été le succès que l'on dit il n'y aurait pas eu 68... et inverser la chose (sans les Trente Glorieuses il n'y aurait pas eu 68) n'est qu'un effet de manche puisque à la source les problèmes restent les mêmes quant à la construction d'une dynamique pérenne de croissance qualitative capable de satisfaire le plus grand nombre et non pas une poignée de nantis parasitant le marché public, l'aide publique, le tout saupoudré par le clientélisme de l'Etat Providence qui créé de l'assistanat et non pas de l'encouragement pour ceux qui se " lèvent tôt".

Ne parlons pas des 7,2% de déficit budgétaire soit 4,2% en plus de ce qui était permis dans la zone euro, ne parlons pas du coût incommensurable d'une protection sociale qui pourrait être bien mieux pourvue par la concurrence, n'oublions pas que le prix mondial du gaz a chuté du tiers alors qu'il augmente en France, de même que le pétrole, n'oublions pas que la SNCF, la Poste, sont dans un état critique, on pourrait poursuivre, il faudrait d'ailleurs aller dans le détail, faire un audit indépendant, pour observer l'état réel d'une France dans laquelle les Restaurants du Coeur ont servi 850 000 repas par jour soit plus de 160 000 que l'année dernière, il suffirait déjà de lire les rapports de la Cour des Comptes : ainsi le coût des musées aurait décuplé, ils sont donc déficitaires, un musée à venir serait pour les arts de l'islam (alors que l'art n'existe pas ou peu en Islam sinon dans la Perse chiite ou alors dans l'architecture mauresque andalouse), pourquoi pas un musée sur les arts du christianisme, du judaïsme, du bouddhisme ? Pourquoi les représentants de ces spiritualités n'écrivent pas une lettre en ce sens d'ailleurs puisqu'ils sont si friands de glose sur la laïcité alors que celle-ci s'est construite contre elles ? Sans leur demander la permission... L'auraient-elles oublié ?... Au nom de quoi seraient-elles plus compétentes que des partis républicains pour en parler ?...

Il paraît que François Fillon représenterait le gaullisme social, or c'est précisément celui-ci qui, issu du Conseil National de la Résistance si cher à Hessel, a produit cet étatisme qui étouffe aujourd'hui la France, qui la corsète, la noie, (et le "sauvetage" des banques en 2007 est un gros mensonge) alors que les autres nations essayent au contraire de s'alléger non pas vers le moins mais pour le mieux ; ce que ne comprend évidemment pas une classe politico-médiatique choyée, ayant même créé son islam à elle, qui n'existe qu'à Paris ou à Washington (Berlin et Londres en sont revenus) glissant comme dans un rêve sur les moquettes des studios et des salons capiteux et soyeux de la République. En plus Marine Le Pen vient de passer 3ème dans les sondages, donc tout va bien.

A vrai dire non seulement François Fillon devrait démissionner, mais Nicolas Sarkozy aussi ou du moins, décemment, s'effacer. Puisque lui aussi (surtout lui) a failli, son livre "Libre" étant désormais empilé dans les greniers de la République, laissé à la réflexion rongeuse des souris.

D'aucuns parlent de Claude Goasguen pour la droite et de François Hollande pour la gauche.

Goasguen contre Hollande, cela aurait, enfin, de l'allure. Du moins au 1er tour...

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Amour et paix
commenter cet article

commentaires