Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 14:23
st-trop-paques-20040045.jpgCO2, Haïti, la crise, Obama, Ben Laden, toujours les mêmes mensonges accusant l'autre, l'étranger, (voilà le véritable racisme) d'être la cause unique de tous les maux.
Les partisans du CO2
über alles (les mêmes qui jettent leur cadavre de bière le long des caniveaux et leurs mégots aussi) ont par exemple tué l'idée écologique mélangeant tout, pollution, déchets, gaspillage, désertification, déforestation, pesticides, (contre lesquels en effet il faut amplifier la mobilisation), en y substituant leur lutte idéologique et fanatique contre le mode démocratique de la civilisation techno-urbaine individualiste et libérale ; lutte sans nuances (au lieu de distinguer le meilleur du pire) qui a fait depuis la fin du 19 ème siècle le lit des totalitarismes communistes, fascistes, nazies et aujourd'hui alterislamistes ; n'en déplaise à tous les post-léninistes désireux de ranger la réaction islamique parmi les progressistes des Lumières ; ce qui semble incroyable ! Pourquoi ne pas donc y inscrire aussi la contre-révolution nationaliste des Cortès et Maurras puisque ces derniers défendent les mêmes impératifs catégoriques que l'islam sur la soumission de la conscience de soi ?... Délire de la lumpen intelligentsia ivre de puissance médiatique qui se gargarise avec quelques bribes de confiture conceptuelle étalées en guise de culture.
Regardez Haïti dont son impérétie quant à ses infrastructures remonterait paraît-il à la colonisation bien sûr ! (et St Domingue alors?) Bien rares sont ceux qui relativisent ce bouc émissaire si éculé tant il est aisé d'y voir là la clé même du manque de développement pour tous ces clans qui parasitent les peuples et les instances internationales avec toute une logomachie qui n'a pas bougé depuis Samir Amin +le CO2 maintenant et aussi... le sionisme évidemment cause ultime des maux arabes et mondiaux.
Ben Laden ne vient-il pas d'ailleurs de proposer un compromis à Obambi ? Il serait bien capable de l'accepter tant il est entouré de gens du style de Boniface ou Védrine persuadés que le conflit judéo-arabe serait la clé, là aussi, du développement dans cette région. Ce qui est non seulement faux mais mensonger. Il faudrait même accentuer le refus de croire en de telles balivernes -alors que la paix a été refusée par les dirigeants palestiniens avec le soutien de Chirac et des forces qui soutiennent la dictature arabiste en Afrique du Nord- en refusant à l'Egypte 
Nefertiti réclamée à corps et à cris, alors que cette déesse n'a rien à voir avec cette démesure nationaliste qui n'est plus du tout au niveau, surtout pas d'un Saladin qui avait une autre allure.

Et que dire de "la" crise dont on nous rabat les oreilles à vrai dire depuis les années 70 ? Mauvaise foi là encore tant se chevauchent une multitudes de craquelures, affaissements, failles, et nous sommes sans doute au début du tremblement de civilisation perceptible depuis la fin de la seconde guerre mondiale et accélérée avec la chute du mur de Berlin: la recomposition, mutation, bref, la vie et son conflit entre persistance et nouveautés a repris le dessus nécessitant l'émergence de réels politiques, stratèges, artistes, au lieu de cette médiocrité (hormis quelques personnes bien sûr) le tout gonflé médiatiquement par le jeu classique des réseaux d'influence.
Et Obama ? Obambi ? A force de vouloir imiter la "vieille Europe" qui fait eau de toutes parts, il va finir par faire perdre le peu d'identité qui restait à une Amérique rongée par les fanatismes en particulier les
prodead qui n'ont que le mot freedom à la bouche tandis que leurs imitateurs agitent seulement le nom de D.ieu alors qu'ils se disent prolife oubliant que D.ieu nous a fait à son image et donc a donné aussi le pouvoir de refuser, ce qui ne veut pas dire de rendre systématique une matérialisation des envies égoïstes : curieux d'ailleurs que les ennemis farouches de la liberté absolue en économie la défendent becs et ongles dans les moeurs, jusqu'à avaliser le port de la burka alors qu'il ne s'agit pas d'un "bout de tissu " mais d'un uniforme. Seulement là encore les néocolonialistes du postléninisme projettent leur propre illusion d'occidentaux bien nourris d'orientalisme vulgaire en ne voyant là qu'une différence culturelle, bien utile pour former les futurs soldats anti-libéraux, stratégie de plus en plus explicite  de l'alliance vert-brun-rouge de plus en plus arrogante.

On le voit, la nouvelle mauvaise foi fait florès et même prolifère. Il serait temps de passer à la contre offensive. Car il n'y a pas meilleur défense que l'attaque (sur plusieurs fronts évidemment...). 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Amour et paix
commenter cet article

commentaires