Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 20:48

img041107-1214.jpgMalgré lesdits consignes de silence qui auraient été données par le Ministre Benjamin Netanyahu il semblerait, selon certains bruits, que plusieurs responsables israéliens se répandent sur les ondes, tel Eli Shaked, pour exprimer non pas bien entendu un soutien pourtant nécessaire à tout progrès démocratique, quelque soit l'endroit où il se situe, non pas leur inquiétude au cas où ce progrès ne s'effectuerait pas dans de bonnes conditions, mais, et ce uniquement, pour exprimer leur désir de voir Moubarak rester au pouvoir ; une position qu'ils partagent d'ailleurs avec le wahhabite en chef saoudien et l'ex-président (car toujours non élu) palestinien Abbas. Ce qui est bien dommage, pour ne pas dire plus...

Car il vaudrait mieux pour Israël qu'un réel processus démocratique se mette en place en Egypte plutôt qu'une perpétuation du régime honni qui a produit la situation actuelle, et, surtout, qui n'a de cesse de caresser officieusement dans le sens du poil les islamistes. Ce régime le fait aussi officiellement : d'une part en s'affirmant comme musulman, ce qui est à l'évidence faux puisqu'il est corrompu, ce qui a alors comme effet de promouvoir une impossible "vraie" version d'un islam imaginaire, y compris dans nos contrées ; d'autre part ce régime roule en réalité pour le wahhabisme en empêchant toute autre force que fantoche d'apparaître, quitte à bourrer effrontément les urnes comme il l'a fait en novembre 2010 sans que personne ne s'en offusque à Paris, Washington, occupées à sermonner la Côte d'Ivoire un mois plus tard.

Jérusalem n'a rien dit non plus. Alors que c'était une formidable opportunité de signifier qu'Israël n'est pas seulement un Etat juif, mais aussi un Etat démocratique ; et c'est bien cela qu'il faudrait mettre de plus en plus en avant, surtout face à ce désir de boycott porté par les faux indignés qui bien entendu se taisent quand Tunisiens et Egyptiens s'indignent eux en vrai, et même en meurent.

Il serait judicieux pour Israël de montrer comment les palestiniens vivant en Israël ont, eux, leurs droits humains respectés, malgré tout, alors qu'ils sont niés, bafoués, dans les pays qui prétendent donner des leçons de civilisation, tel le clown libyen.

Au lieu de cela, au lieu de porter haut et fort cette affirmation démocratique, Israël fait seulement parler la raison d'Etat (qui lui a tant coûté, ne serait-ce qu'en jouant, autrefois, le Hamas contre le Fatah). Israël dans ce cas incarne lui aussi et seulement le cynisme des Etats contre les peuples alors que le sionisme a toujours porté cette fraîcheur révolutionnaire qui faisait bouger les lignes dans les années 20, qui faisait pousser des fleurs dans le désert dans les années 50, ce qui lui a donné d'ailleurs la force de vaincre en 1967.

Il est vraiment dommage que cela soit les khomeynistes iraniens qui soutiennent le peuple égyptien alors qu'ils sont en train de dévorer le Liban, en attendant le plat principal.

Non, Israël n'a pas à être silencieux s'il se prétend une démocratie comme les autres. Alors qu'il doit être un acteur clé dans la région. Il n'y a aucune raison de laisser cet apanage aux USA si loin et empêtré dans des questions domestiques ; ne parlons pas de l'UE, inexistante, ou de la France, qui a rectifié quelque peu le tir avec l'intervention de François Fillon. C'est de plus en plus à Israël de jouer son rôle dans la région, d'autant que la Turquie a montré son vrai visage, en montrant que la démocratie qu'il porte en lui, Israël, est un profond vecteur pacifique de développement comme cela se voit dans ce pays dont les ennemis prétendent qu'il doit tout aux dollars américains ou de la Diaspora et rien à son génie ou si peu.

Qu'il y ait un ton diplomatique spécifique à tenir en de telles circonstances, cela va de soi, mais de là à rester silencieux, surtout de la part d'autres institutions qui n'ont pas à être astreintes à un devoir de réserve (Axel Poniatowski, en France, n'a pas compris le distingo par exemple) c'est un défaut, crucial, d'analyse, du moins si Israël veut être considéré également comme un Etat démocratique qui défend lui aussi l'universel des droits humains dont la liberté sera toujours le souffle (pneuma) au-delà des religions et des races.

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Lucien S.A Oulahbib - dans Amour et paix
commenter cet article

commentaires

Gad 30/01/2011 15:12


Le 'hamas participe à l'état de guerre en Egypte

Adapté par Aschkel
Pour © 2011 aschkel.info et © 2011 lessakele

http://www.palpress.ps/arabic/index.php?maa=ReadStory&ChannelID=82709





L'Agence de presse palestinienne, qui est farouchement anti-'Hamas et dont les rapports sont généralement assez proches de la réalité, publie un article : le 'Hamas profite du Chaos en Egypte

Les unités spéciales des Brigades Ezz-al-Din Al Qassam du 'Hamas se sont infiltrées a travers les tunnels pendant deux jours pour passer la frontière de Rafah et rejoindre l'Egypte vers les villes
de Cheick Zuwaid et El-Arish pour soutenir les bédouins du Sinaï qui attaquent les centres de la sécurité égyptienne – [Certaines tribus bédouines représentent la profondeur stratégique du 'Hamas
dans le Sinaï.]

Les cargaisons d’un certain nombre de véhicules en provenance de Gaza et remplis d'hommes et d'armes de contrebande (roquettes, mortiers, RPG, explosifs artisanaux, grenades à main) ont été passées
a travers les tunnels. C’est ce même type d’ explosifs qui avait été utilisé dans l'attentat d'Alexandrie contre les Coptes. Ces armes sont utilisées par les bédouins contre les forces de sécurité
égyptiennes.

Un nombre important de membres du 'Hamas en civil ont déjà franchi le passage de Rafah, mardi, mercredi, jeudi…avec l'aide des agents de sécurité égyptiens corrompus, et cherchent à coopérer avec
les frères musulmans pour attaquer les prisons égyptiennes où des prisonniers du 'Hamas sont détenus.

On parle de milliers d'évasions de prisonniers, au Caire comme dans le Sinaï, y compris Ayman Nofal [emprisonné par l'Egypte en 2008] et d'autres. Le Hamas espère rapatrier ses prisonniers dans la
bande de Gaza d'ici lundi.


Un état de liesse s'est emparé et règne dans les rangs du Hamas à l'affût des nouvelles venant d'Egypte, accompagnées de concerts de klaxons, d’acclamations ,de feux d'artifice, à l’annonce,
notamment, du fait d'avoir pu briser les points de sécurité de la frontière du Sinaï et favorisé l’accès des leurs jusqu'au cœur du Caire. Le Hamas participe allègrement au chaos dans l'espoir de
voir la chute de Moubarak, qui est considéré comme un traitre, et souhaite l'arrivée au pouvoir des frères musulmans dont ils sont issus.


Ayman Nofal, surnommé "le roi des tunnels" ou "la souris", s'est évadé de la prison de El Arich et a rejoint Gaza après une bataille sanglante livrée par les Brigades Ezz al Din al Qassam, avec la
collaboration de tribus Bédouines alliées contre les forces de sécurité égyptiennes.


Lucien S.A Oulahbib 30/01/2011 17:21



il faut en effet prendre ces informations au sérieux...



Gad 30/01/2011 14:13


Vous n'avez sans doute pas non plus entendu parler de ces prisons pleines d'islamistes qui se vident à la vitesse du son (100 membres des Frères Musulamns, ces dernières heures), ni d'environ 600
membres du Hamas passés en Egypte depuis la veille...
Sauf que, généralement, quand on l'apprend, il est déjà trop tard.
Et on se retrouve avec une marionnette comme El Baradei au pouvoir...

C'est bien joli de taper toujours sur Israël comme modèle de cynisme, mais cela relève de vieilles démagogies que l'on croyait hors saison.


Gad 30/01/2011 08:49


Il semble, malheureusement, que ce genre d'orientation soit d'un angélisme bien "maladroit", également!

Alerte - La frontière entre Gaza et l'Egypte a à peu près cessé d'exister, les militants du 'Hamas ont rejoint les rangs des frères musulmans


Adapté par Aschkel
Pour © 2011 aschkel.info et © 2011 lessakele


stratfor -La police égyptienne ne fait plus de patrouilles le long de Rafah - la frontière Gaza/Egypte. Les terroristes armés du 'Hamas entrent en Egypte et travaillent en étroite collaboration
avec les frères musulmans.

Les frères musulmans se sont maintenant pleinement engagés dans les manifestations, et évidemment ne sont pas satisfaits des derniers changements à la tête de l'Egypte (nomination de Souleimane
comme vice-président) et veulent un gouvernement qui n'inclut aucun membre du clan Moubarak ou de son parti (PND –Parti national démocratique).

Des forces de sécurité en civil détruisent des biens publics afin de donner l'impression que les manifestants représentent un réel danger public, pendant que les frères musulmans, eux, forment des
comités populaires pour protéger la propriété publique, coordonnent également les manifestants et leur fournissent des produits alimentaires et des soins.



olehgirl ajoute

La frontière entre Gaza et l'Egypte a à peu près cessé d'exister, les militants du 'Hamas ont rejoint les rangs des frères musulmans


Je reçois des rapports twitter d'après lesquels les Frères musulmans, soutenus par des Bédouins locaux, ont à peu près évincé les forces égyptiennes des villages tels que El Arish le long de la
bande de Gaza et de la frontière égyptienne. Pour les 8 dernières heures, j'ai reçu les mises à jour Twitter suggérant que les hommes du Hamas de Gaza ont traversé librement la frontière,
maintenant pratiquement ouverte, pour fournir des renforts aux Frères musulmans.
Ainsi, les efforts des États-Unis qui ont dépensé 1,5 milliard de dollars chaque année en Egypte en partie pour éviter que ce genre de choses ne se produise, n'auront servi à rien.

Et maintenant, les Frères musulmans - qui est le seul parti d'opposition est bien assez organisé pour tirer pleinement parti du chaos, sont ainsi prêts à ouvrir la frontière pour plonger l'Egypte
dans un cauchemar islamiste – Une situation encore bien pire que celle dans laquelle l'Egypte se trouve actuellement.

fpnp.net dans un article, nous rappelle que l'armée égyptienne est limitée dans certaines régions du Sinaï, y compris sur Rafah et ce, en vertu des accords de Camp David – ainsi le Hamas peut
facilement aider à perpétuer le chaos.


Lucien S.A Oulahbib 30/01/2011 12:46



je n'ai entendu ces infos nulle part, et quand bien même, il y aura une confrontation entre islamistes et démocrates nécessairement... C'est la situation actuelle qui pourrit la situation, pas du
tout l'espoir démocratique...